Ostéomyelite chronique

Fréquence

Relativement peu fréquent. Le plus souvent comme suite d’un accident si localisé aux jambes, spécialement suite à une fracture de type III. Chez les diabétiques, l’infection se situe généralement au niveau du pied, comme complication d’une plaie non remarquée du fait que les diabétques ont souvent une perte de la sensibilité (neuropathie).

Caractéristiques

Le patient se plaint de douleurs sourdes au niveau d’un os et la peau sus-jacente peut être légèrement tuméfiée et chaude. La mobilité de l’articulation voisine peut être diminuée si l’infection se trouve à son voisinage. Parfois il y a formation d’une fistule qui part de l’abcès pour rejoindre la peau. Du pus peut se libérer à intervalles réguliers. L’infection peut persister de très nombreuses années.

Diagnostic

La confirmation se fait par radiographies, résonnances magnétiques, formules sanguines et cultures du pus afin de déterminer l’antibiotique le plus efficace.

Evolution

Malgré l’utilisation d’antibiotiques modernes on fait face à des récidives dans 20-30% des cas qui s’accompagnent de récidives qui peuvent durer toute une vie. L’augmentation régulière de la résistance aux antibiotiques risque probablement d’augmenter le nombre de ces rechutes.

Traitement

Le traitement qui est avant tout chirurgical peut se prolonger. Les parties infectées ainsi que les cavités de l’abcès doivent être excisées er sonr remplies avec des greffes osseuses imprégnées d’antibiotiques puissants. L’OHB est ici utile car elle améliore la guérison des plaies et accèlère le dégonflement des tissus opérés. Dans les cas chroniques, le traitement pré opératoire renforce les tissus ce qui améliore le résultat de l’intervention chirurgicale. Celle-ci peut être moins Radicale. On trouve aussi de bons résultats chez les patients sous dialyse.

Utilisation pratique de l’OHB

Dans les cas d’ostéomyèlite fraiches, 20 séances suivant l’opération sont habituellement suffisantes pour une guérison rapide et sûre. Dans les ostéomyèlites chroniques, pour lesquelles l’intervention à eu lieu il y a longtemps, on recommande 40 séances consécutives comme la plupart des indications chroniques.